Philosophie du monde de Conan

Modérateur : Yass

Avatar de l’utilisateur
Yass
Messages : 3681
Inscription : Mar 14 Août, 2007 15:00
Jeu préféré : Chat biroute
Localisation : Rennes
Contact :

Philosophie du monde de Conan

Messagepar Yass » Jeu 02 Jan, 2014 18:24

Voici ici une présentation des différents concepts qui entourent le monde de Conan. Bien plus important que l'histoire du monde, ces concepts vont venir influencer très fortement la campagne et l'esprit des parties.


L’Âge Hyborien est un âge de constants contraires qui s’opposent.

Sauvagerie et civilisation, d’abord : la civilisation est constamment menacée par la sauvagerie de l’homme (par exemple : les invasions constantes des Pictes, et les conquêtes permanentes des nombreux peuples barbares), des animaux et des créatures qui peuplent le continent. L'Aquilonie et la Némédie constituent les deux joyaux de la civilisation, mais de nombreuses cités resplendissantes ont existé par le passé.

Guerre et paix : La guerre est constante. Tous les pays sont toujours en guerre avec un autre pays, les alliances se font et se défont, et les conquêtes sont nombreuses.

Ruines et prospérité : Si certains royaumes sont riches et puissants, ils sont jalonnés de ruines, et la plupart de leurs terres sont encore inexplorées ou laissées à l’abandon. Les guerres constantes et la population relativement faible par rapport à la taille des territoires fait qu’il est courant de croiser des ruines, des bâtiments laissés à l’abandon….

Force et faiblesse : L’univers de Conan est un univers cruel. Tout est dangereux, et la mort guette à tous les coins de rue. Hors des villes, les sentiers ne sont pas sûrs, et personne n’est là pour assurer sa sécurité. Être une personne faible est inexorablement lié à un décès rapide. Chaque personne doit donc être fort et savoir se défendre. Les citadins font de moins en moins attention à cela, mais la plupart des habitants hors des villes portent une arme avec eux constamment, et sont plus ou moins capables de se défendre. Une personne ne sachant pas se défendre est soit un incapable, soit suffisament riche pour acheter sa défense.

Progrès et tradition : Personne ne peut arrêter le progrès. Qu’il soit bénéfique ou néfaste. Cependant, certains se dressent face au destin et par leur existence, empêchent les changements qu’ils ne souhaitent voir se produire. Mais une fois leur décès arrivé, si personne ne prend la relève… (par ex. Conan).
Les traditions jouent aussi un rôle fort important et s’opposent généralement à toute forme de progrès. Chaque pays est ancré dans des traditions ancestrales qui sont respectées même si elles n’ont plus sens. En accédant au trône d’aquilonie, Conan bouleversa de nombreuses traditions, en bien, évidemment, mais cela fut très mal accueilli par une partie des seigneurs et des nobles aquiloniens, corrompus jusqu'à l'os.

Bien et Mal : La présence du Mal ne fait aucun doute :créatures dangereuses, humains assoifés de sang, sorciers qui manipulent des forces démoniaques venus d’autres Plans… Mais le Bien n’a jamais prouvé son existence. Personne ne peut garantir la présence d’un paradis, à la différence d’un enfer… Mitra est supposé être un dieu du Bien, mais personne ne peut en témoigner : les sorts lancés par ses prêtres sont souvent dits bénéfiques, mais les prêtres choisissent les sorts qu’ils veulent lancer, et sous de quel dieu ils veulent le lancer. De nombreuses personnes, quand elles réalisent que le Bien n’est pas forcément réel, se disent qu’il faut alors en profiter autant que possible avant de mourir.
http://i.imgur.com/uttKKbO.png - Conseils pour MJ en anglais

phpbb 3.1 themes

Revenir vers « Univers »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité