débrief du Kaiser sur l'anno 1017

Modérateur : Modérateurs Conquest Of Mythodea

Avatar de l’utilisateur
BzhTiksam
Messages : 443
Inscription : Dim 09 Déc, 2007 02:41
Localisation : Lille - Nord - France
Contact :

débrief du Kaiser sur l'anno 1017

Messagepar BzhTiksam » Mar 08 Août, 2017 12:01

Jenseit der Siegel 2017:
******************************
Le Kaiser est devenu officiellement Ri de l'Ouest.
Ca implique des sacrifices et des contraintes mais le Kaiser sait que c'est pour le bien de la Caradoc aussi il l'accepte.
Malgré les avertissements incessants de ces alliés de la Feste der Vielfat.
Nous avons découvert qu'il y avait moult problème au sein du royaume du Nord. Trop de détails techniques magiques et spirituels, mais il y a eut un "challenge magique" au poste de Niamé dans le Nord (pour remplacer celle déjà présente). La nouvelle prétendante a perdue. La Niamé en place a dit qu'elle ferait éliminé cette challengeuse et tous ceux qui l'ont soutenu.
Etant donné que c'était un challenge voulu par les Eléments eux-même, notre Niamé trouve injuste de vouloir les tuer pour cela. Aussi, elle nous a demandé de les défendre s'ils nous demandaient de l'aide.
Sin sin a été jugée. Tout le monde (très peu en tout cas) ne voulait pas sa mort. Notre Niamé en faisait partit. Du coup elle a été "purifié" en guise de châtiment et expiation de ces péchés. Aujourd'hui elle ressent les émotions humaines et découvre toute l'horreur qu'elle nous a fait subir.
Seul point que le Kaiser remarque, c'est que Magika (l'élémentaire était contre pour pouvoir l'étudier et voir ce qu'elle peut tirer de Sin Sin) parle en réve à notre Niamé pour ce que le Kaiser a compris.
Et qu'en fait chaque élémentaire parle en rève à un archon et une niamé.
La conclusion qu'en tire le Kaiser c'est que les éléments contrôlent les archons et les niamés vu qu'ils peuvent leur dicter des "ordres" au final.
Le fait que Magika veuille voir ce qu'elle peut tirer de Sin Sin et que notre Niamé qui est en contacte avec Magika en rêve, fait partit des gens qui ont refusé la mort de Sin Sin pour lui laisser une seconde chance créé un doute dans l'esprit du Kaiser.
Un doute sur la fiabilité de Sin Sin surtout.

Conquest of Mythodea 2017:
***********************************
Le Kaiser a une fois sans faille envers la Feste der Vielfalt. La compagnie a trop d'années d'expériences vécues avec certains d'entre eux (10 en fait, même si la FdV n'existait pas encore), le Kaiser a faillit mourir au combat bien des fois, main dans la main avec Marvin et Jacques de Idou. La FdV est indépendante et ça, c'est une très bonne chose. La FdV est regroupé avec les Exploreurs dans le camp de l'Unité (si le Kaiser a bien retenu le détail technique). Et la FdV chérie Terra, tout comme le Kaiser.
Avec les Exploreurs, le Kaiser a eut quelques accrochages cette année. Les gardes du camp avaient la vie de tous ses hommes (et la sienne) entre leurs mains, ces nouveaux alliés ont besoins de faire leurs preuves pour le Kaiser. Des gens qui n'ont pas de parole et ne controle pas leurs troupes ne sont pas digne de confiance, et partir au combat avec des gens sur qui on ne peut pas compter, c'est juste inacceptable pour le Kaiser.

Le Kaiser apprécie beaucoup l'Ouest. Malheureusement le royaume de l'Ouest est dans le camp Adamante (avec les extrémistes d'Ignis, ce dernier ayant déjà essayé de tuer Terra si le Kaiser ne dit pas de bêtise, toujours est-il que Terra et Ignis ne sont pas en bon terme, c'est un détail qui peut s'avérer important pour notre futur).
L'armée de l'Ouest est motivée, soudée et n'hésite pas à aller au combat. Ils ont une certaine discipline et le Kaiser apprécie beaucoup car ce sont des alliés fiables au combat, ça compte beaucoup pour le Kaiser de savoir qu'il peut compter sur ces alliés. Ils ont été parmis les 1ers à la bataille et ont détruit 2 des 4 chaines de la forteresse. Ils sont donc efficaces
Certains membres de l'Ouest semble s'asseoir sur leur pouvoir, le teon (le second de l'archon) a décidé d'envoyer l'armée de l'Ouest en mission suicide en désaccord avec ces bannerets. En effet c'était une mission cruciale: détruire les dernières chaines de la muraille. La chose a été présenté comme étend la dernière occasion de détruire ces chaines sinon nous n'aurions plus jamais la possibilité de prendre la forteresse et ce serait la fin, le ratio n'aurait plus aucun problème pour envoyer autant de troupe qu'il veut sur notre Mythodea. Bref que c'était une mission crucial pour tout Mythodea, pas que pour l'Ouest.
L'info ayant été déformé, le Kaiser a compris que c'était un ordre de l'Archon de l'Ouest et que c'était la dernière chance de prendre la forteresse. Et que c'était une mission suicide car préparée à la hâte sans savoir si les autres camps arriveraient en renforts à temps avant que l'on se fasse massacrer.
En temps que Ri de l'Ouest je me devais d'y aller. Le Kaiser, seigneur de l'Ouest se doit de défendre l'Ouest et a prêté allégeance à l'Archon, il n'y avait aucun choix possible pour lui. La parole est donnée, un contrat est un contrat, c'est sacré chez les mercenaires. Mais jamais il n'aurait engagé la Caradoc dans une mission suicide. Il n'a fait que présenté la chose aux membres de la Caradoc puisque nous sommes tous citoyens de l'Ouest: il a demandé que les caradociens, en temps qu'homme libre de l'Ouest fassent le choix par eux-même d'aller soutenir ou non cette cause.
Le capitaine Grièche, en tant qu'homme libre de l'Ouest a choisit d'aller combattre en temps qu'armée de l'Ouest à cette bataille, avec le Kaiser. Ainsi que quelques autres caradociens... Ça lui a été fatale. Le capitaine Grièche est mort en martyr pour l'Ouest et en temps que Brave pour la Caradoc. Une statue sera érigée à Pingstadt en son honneur pour rappeler à tous ce qu'est un Caradocien: un contrat et un contrat, quand la parole est donnée, même la peur de la mort ne nous empêchera pas de la respecter. Des hommes sont partit à la bataille de la vengeance de Grièche, ils pourront vous narrez ce qui s'est passé.
Ce que le Kaiser retiendra c'est que pour l'Ouest il a perdu 2 hommes d'importances: Grièche, son capitaine et Rufus, héros de l'Ouest porteur du bouclier et du marteau élémentaire. (L'Ouest est prête à venger leurs morts à tous les 2).
Ainsi que les propos du Marshall et bien d'autres: en temps que citoyens de l'Ouest nous sommes une famille et qu'ils n'hésiteraient pas à venir à notre secours à la moindre demande.

La prise de la forteresse du Ratio, sur mythodea, nous bloquant l'accés à la Forge des Mondes était capitale. L'ennemi était puissant et la compagne s'annonçait difficile. Nous savions que nous allions subir beaucoup de défaites et donc de pertes. Le quivive était donc de rigueur.
La Feste der Vielfalt n'a pas voulut attaqué la forteresse sans retour d'informations de ces messagers et espions. aussi n'avons nous pas été là lors de la 1ère attaque. Qui n'a été qu'un fiasco.
Au débrief du lendemain matin nous avons appris beaucoup de choses: nous avions le plan du terrain avec ses avantages et inconvénients (le fossé inondé, la marre, la zone boueuse, les palissades/murets sur le terrain, tous ces obstacles qui cassent les lignes et bloquent la vue.
Nous avions aussi récupéré les plans de l'intérieur de la forteresse (un homme s'est déguisé avec la tenue d'un ennemi mort pour s'infiltrer). Qu'il y avait des cristaux oranges qui servent pour le ratio et des chaines qui sont des points faibles de la forteresse.
Nous avons su quelle types de forces et combien étaient en présence. Mais aussi de ou arriverez les renforts s'ils y en avaient.
Enfin nous avons appris qu'ils capturés les hommes tombés lors de la bataille et essayaient de repérer et capturez les leaders. Pour les torturer et soutirer un maximum d'information. Si quelqu'un de chez nous avez dévoilé aussi tôt l'emplacement du morceau de portail à l'entrée du camp, nous aurions pu avoir des soucis bien plus tôt et bien plus grave devant la palissade.
On a appris aussi l'indiscipline de certaines de nos troupes qui y sont allées malgré l'interdiction.
Le Kaiser a alors découvert que nos services de renseignements étaient réellement efficaces.
Le lendemain nous avions donc des informations importantes sur l'ennemi, de quoi commencer un plan de bataille et surtout se méfier pour ne pas perdre de troupe ou de leader. C'était une bataille d'évaluation, nous l'avons perdue bien sur, mais elle comme les suivantes nous ont permis au final de réussir à prendre la forteresse.
Plus on connait l'ennemi, plus on la victoire sera facile et surtout moins nous auront de perte.
Le moral des troupes a chuté avec le temps, c'est normal. Mais il est repartis une fois que la Caradocs a compris que la FdV jouait l'Art de la Guerre et non simplement l'envoie de troupe en renfort d'un quelconque leader qui veut montrer qu'il a la plus grosse.

Nous avons prouvé à l'Ouest que nous étions capable de combattre avec eux pour réussir leurs objectifs et d’enchaîner une seconde bataille avec la FdV avec toujours autant d'efficacité.

Le Kaiser oublie vite les détails techniques mais il va vous raconté au moins la bataille finale, de son point de vue car celle là est encore fraîche et vous montrera ce qu'est la Caradoc sur un champ de bataille et ce qu'elle représente pour nos alliés.

Le dernier jour, la forteresse a été prise. Quand les différents camps comprennent enfin que l'ennemi est très puissant et que nous n'auront jamais aucune chance chacun dans son coin, c'est là qu'enfin la chance a tournée.
L'après-midi, il a fallut empêcher les renforts ennemis de revenir prendre la forteresse. Le camp de l'Unité était dans la forteresse, la FdV à l'extérieur sur le champ de bataille, pour attirer dans troupes et les piéger, afin de réduire le nombre de troupe attaquant la forteresse. Vous l'avez vu, il a plu, nos alliés se sont mis à couvert. Nous aussi, tardivement (ça montre à quel point la discipline est stricte chez nous et que ce n'est pas la pluie qui nous empêche d'être valeureux). La preuve en a été: l'ennemi est sortit du portail en force, sous la pluie et seul al FdV a fait face sous la pluie. si nous n'étions pas allé, la forteresse serait tombé dès le début de la bataille car nos alliés sont resté très longtemps acculé loin du champ de bataille principale: la forteresse. C'est notre capacité à réagir, à gérer le terrain qui nous a empêcher de nous faire encercler et décimer par un ennemi surnuméraire. A plusieurs reprises nous avons été débordés, mais dès que le Kaiser vous demandez la retraite car la pagaille était telle qu'il fallait se réorganisait rapidement, vous avez toujours réagit promptement. Ça nous a permis de ne subir aucune perte et de reformer une ligne de front digne de ce nom. Voilà ce qu'est la FdV: nous ne lâchons jamais prise et nous tenons.
Pendant cette bataille le Kaiser s'est même amusé à organiser tout le champ de bataille et a faire des manœuvres communes avec tous ceux qui étaient là. Le meilleur moment a été lorsque vous et une partie de la Fdv étiez sur le flanc droit, l'Ouest sur la partie centre gauche, La bannière bleue de Kaela sur le flanc gauche. A nous tous, en coordonnant nos efforts, il a été simple pour toutes les troupes disparates entre nous de simplement suivre le mouvement. A ce moment là, le flanc droit était difficile, les morts vivants en présence étaient lourdement armés. Au centre et à gauche il étaient bien plus faible. Il a simplement fallut prévenir l'Ouest de foncer dans le temps et repartant vers la forteresse (pour obliger les morts vivants à s'acculer vers la porte de la forteresse ) dès que Kaela brisera le coté gauche en attaquant directement de coté pour les déborder dans le dos. Dès lors le flanc gauche s'enfoncera et au centre, les indéçis suivrait le mouvement et vous, à droite, vous n'aviez plus qu'à enfoncer pour de bon ces morts-vivants sans avoir peur que les inconnus du centre vous lâche et que vous fassiez attaqués dans le dos parce que vous seriez seul à vous enfoncé dans les lignes ennemis. Vous n'étiez pas là, mais se faire virer par les dames en blancs au moment de retourner la situation, puis rappeler à tous qu'on retente la même manœuvre et que tous le fasse a été un moment de fierté pour le Kaiser car dès que les troupes ont repris leur position, le plan a fonctionné et tous nous nous sommes retrouvé à forcer le replis des morts vivants en l'espace de 10mn à l'intérieur de la forteresse. Il a suffit de coordonner l'ensemble du front. Et tout à bouger d'un coup, très facilement. Kaela l'a fait ern confiance, L'Ouest l'a fait en confiance car nous étions tous là, unis, pour dominer le terrain dans son intégralité.
C'était au moment ou je vous ait demandé de quitter la bataille pour se reposer et de ne pas les suivre à l'intérieur. Car tout bouger très vite et ils n'avaient plus besoin de nous.
Sur cette dernière bataille, vous avez été crucial sur chaque mouvement de masse de la bataille. Le Kaiser a fait en sorte que ça se passe ainsi. Et c'est ce qui s'est passé de son point de vue. Et lorsqu'il ne fallait pas bougé, et donc ne pas perdre de terrain, le Kaiser savait qu'il pouvait compté sur vous.
Le début de bataille a été brouillon, c'est normal, il s'agissait surtout de survivre le temps que les autres camps puissent nous soutenir sur la forteresse. Mais une fois que ça a été le cas, tout s'est passé comme sur des roulettes. Si le Kaiser y pense, il fera peut-être des schémas des différentes manœuvres coordonnés qui ont été faites et qu'il a encore à l'esprit. Histoire que vous compreniez bien que la Caradoc joue à un niveau supérieur sur les champs de bataille qu'une simple troupe de piétaille qui va de droite et de gauche quand on a besoin d'eux.
La plus grande preuve de notre efficacité est que nous n'avons subit aucune perte et que vous saviez géré aussi individuellement votre effort et vos capacités combatives (blessure, armure). Nous n'avons pas eut besoin de rejoindre le camp car nous avons été opérationnel durant toute la bataille.

Le Kaiser ne s'occupant que des détails techniques militaires importants, il ne peut vous renseigner sur rien d'autre. C'est pour ça qu'il y a une foultitude de poste dans la Caradoc: chacun a sa fonction et ses aides et conseillers... la diplomatie, la gestion des terres, Sin Sin.... il faudra voir avec les personnes concernés.

NB: quand le Kaiser parle de contrat, quand il dit un contrat est un contrat. c'est avant tout une métaphore mercenaire. Le camp mercenaire, quand il existait, avait pour devise: "ein contract ist ein contract ist ein contract" . La répétition était là pour insister sur l'implication: en fait c'est une question d'honneur et de parole donnée... quoi qu'il en coûte.
Dernière édition par BzhTiksam le Mar 08 Août, 2017 21:30, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Isenden & Icendia
Messages : 342
Inscription : Lun 07 Mars, 2011 15:42
Localisation : Bordeaux / Valence / Lyon

Re: débrief du Kaiser sur l'anno 1017

Messagepar Isenden & Icendia » Mar 08 Août, 2017 16:45

Merci mon bien aimé Kaiser !

Pour l'intérieur de la forteresse, je tiens à préciser que si ! Deux Caradocs ont fièrement défendu les lieux de leur vie et assisté les volontaires ! Et même comme une source d'inspiration ! Ces deux là, c'était Valriel, mon Garde du corps et moi même, Isenden. Je sais que nous resterons inconnus pour beaucoup mais je tiens à le dire. Nous avons eu un petit impact sur le déroulement. Nous avons aidé aux tours d'archers, puis sur la muraille. Et enfin contre la Forge. Valriel a été héroïque une fois débordés, il a toujours veillé sur le délégué de la Plomate et il s'est plusieurs fois interposé entre moi et l'ennemi. Sans lui, j'aurais pu ne pas y survivre. Nous avons fini torturés pendant que vous défendiez fièrement l'extérieur. Mais quelques sorts ne suffisent pas à tomber deux hommes de Caradoc. Des soldats voyant notre détermination ont tout fait pour notre confort militaire. Un jeune enfant, d'ailleurs, nous a rechargé en pierre et tout ce que nous pouvions lancer, sans faillir ! Ce fut relativement émouvant ! Et nous étions prêts à mourir. Mais pas sans sauver le plus grand nombre avant. Alors voilà, nous avons affronté le danger sereinement. Et ce fut tout aussi épique de l'intérieur !

Pour Sim Sin', j'ai appris qu'elle était retenue dans une crypte auprès d'un ordre puissant. Elle est sous surveillance mais son Atelier et ses gardiens étaient présents. Ils n'ont rien pu me dire sur elle, hélas. Son ombre plane, on ne sait pas quand elle va resurgir, mais on sait que ça va arriver. L'Ouest a d'ailleurs beaucoup travaillé avec nos "enquêteurs". Que ce soit Akim ou Imac, Joséphine a vraiment apprécié leur travail. Tout ce qui a été fait à l'atelier a été remarqué et grandement apprécié.

Je déplore simplement que Valriel et moi ayons été attaqués le dernier soir par un rituel vaudou bien obscure. Ce ne sera pas impuni et si la compagnie refuse de nous faire justice, je la ferai moi même. Et je tiendrai cette promesse. On n'a pas le droit de faire du mal volontairement à ses frères d'armes. Certains sont morts pour ça, exécutés par la Plomate elle même. Je mets donc en garde les "plaisantins" à ce sujet. Personne ne soupçonne vraiment les moyens que j'ai en main. Et il vaudrait mieux pour ceux qui ont eu l'audace de s'attaquer à nous de se dénoncer d'eux mêmes pour obtenir un procès équitable. Je serai moins clément si je dois assumer la responsabilité de la vengeance.
Con-savamment votres
Image
Isenden : Père Mage Eclaireur aux dents limées
Icendia : Heal Locheuse et Joie de Fille (et pas fille de joie)

Avatar de l’utilisateur
Floewin
Messages : 70
Inscription : Mer 10 Août, 2011 16:33

Re: débrief du Kaiser sur l'anno 1017

Messagepar Floewin » Mer 09 Août, 2017 19:25

Merci beaucoup bien aimé Kaiser pour ce résumé et surtout pour celui de la dernière bataille, n'ayant pas pu m'y rendre ça donne presque l'impression d'y avoir été :)

Pour ce qui est arrivé le dernier soir à Valriel et Isenden il faudra faire la lumière sur cette affaire et savoir ce qui s'est exactement passé et en effet on ne peut pas laisser cette affaire sans suite

Avatar de l’utilisateur
BzhTiksam
Messages : 443
Inscription : Dim 09 Déc, 2007 02:41
Localisation : Lille - Nord - France
Contact :

Re: débrief du Kaiser sur l'anno 1017

Messagepar BzhTiksam » Jeu 10 Août, 2017 13:59

Pour votre histoire de rituel etc... le Kaiser n'est pas au courant et aimerait avoir quelques détails oui.

Avatar de l’utilisateur
Isenden & Icendia
Messages : 342
Inscription : Lun 07 Mars, 2011 15:42
Localisation : Bordeaux / Valence / Lyon

Re: débrief du Kaiser sur l'anno 1017

Messagepar Isenden & Icendia » Jeu 10 Août, 2017 15:14

Je n'ai pas eu tant de détails, Pyrop en sait bien plus.

Dans les faits, tout est RP, pas de souci là dessus ;) Valriel a loupé une bénédiction sur mes consignes, suite à une demande du Sergent Archer. Il les a fait transformer en poulets SANS LE VOULOIR (Sans le faire exprès) et j'ai fait mon possible pour leur trouver une solution alternative en attendant qu'ils en soient libérés. Suite à ça, ils ont manifestement préparé une vengeance et le dernier soir, nous avons bu à notre insu une potion qui a permis un rituel Vaudou sur Valriel et moi. Nous nous sommes mis à vomir des oeufs de Grenouille en abondance. En somme nous avons été empoisonnés. Les Archers auraient avoué que ça venait d'eux. En enquêtant, Pyrop aurait des preuves accablantes contre Akim si j'ai bien suivi. Il est le seul à avoir quitté notre table sans se soumettre au sort de vérité de l'Erudit.

HRP c'était fun, j'ai pris une crise de rire d'ailleurs ! Mais en RP, forcément, c'est plus sérieux ... Et nos personnages attendent que justice soit faite. Au fond ce n'est pas la première fois qu'Isenden est victime d'une attaque de la part de ses frères. Il en a donc gros !
Con-savamment votres
Image
Isenden : Père Mage Eclaireur aux dents limées
Icendia : Heal Locheuse et Joie de Fille (et pas fille de joie)


phpbb 3.1 themes

Revenir vers « Annonces et Discussions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité