Alliance Terrestre

Modérateur : Absymylyar

Avatar de l’utilisateur
Absymylyar
Messages : 144
Inscription : Lun 08 Sep, 2008 14:02

Alliance Terrestre

Messagepar Absymylyar » Ven 03 Sep, 2010 15:52

Alliance.jpg
Alliance.jpg (9.98 Kio) Consulté 629 fois


Alliance Terrestre

Coalition d'ordre politique et économique chargée d'assurer la sécurité des colonies, l'Aliance est l'institution galactique centrale de la société humaine. L'Alliance interstellaire a obtenu le statut de membre adjoint en 2165 (membre autorisé à ouvrir une ambassade à la Citadelle).
Les relations politico-économiques humaines oscillent entre agression et recherche du profit. Les Turiens autrefois adversaires lors de la guerre du Premier contact, en 2157, ont depuis noué des relations commerciales profitables aux deux espèces, malgré certains reliquats d'hostilité sociale.
Les autres relations diplomatiques tissées par les humains sont plus complexes encore. Leur fulgurante ascension auprès du Conseil galactique, arrachant en l'espace de quelques décennies ce que d'autre espèces ont mis des siècles à obtenir, à exacerbé les tensions à l'encontre de l'humanité.

Le Terre :
Le Terre est toujours divisée en Etats-nations, mais tous sont unis sous la bannière de l'Alliance interstellaire. Si les être humains jouissent d'une plus longtemps et plus heureuse, les inégalités se cessent de s'accroitre.
Les nations les plus développées ont éliminé la majorité des maladies gééntiques ainsi que les problèmes de pollution. Les régions les moins favorisées, en revanche, n'ont pas évolué technologiquement depuis le XXe siècle et leurs taudis surpeuplés suffoquent sous la pollution atmosphérique.
Le niveau des mers s'est élevé de 2 mètres au cours des deux derniers siècles et les abus environnementaux du XXIe siècle ont provoqué un dérèglement climatique sensible. Cependant, les dernières décennies ont aussi vu des améliorations significatives dans ce domaine grâce aux avancées technologiques récentes.

Chronologie de l'Alliance :
2069 – La base Armstrong, au bord du cratère Shackleton, devient la première colonie humaine sur la Lune. Elle est officiellement inaugurée le 24 Juillet, pour le centenaire du premier alunissage.
2103 – Lowel City, à Eos Chasma, devient la première colonie humaine sur Mars.
2137 – La société Eldfell-Ashland Energy fait la démonstration de l'extraction du combustible hélium-3 dans l'atmosphère de Saturne.
2142 – La construction de la station Gagarine ("Point Zéro") débute au-delà de l'orbite de Pluton.
2148 – Des prospecteurs découvrent les ruines prothéenne de Promethei Planum sur Mars.
2149 – La traduction des données prothéennes conduit les humains au relais cosmodésique de Charon. L'Alliance interstellaire est fondée afin de coordonner les as activités d'exploration et de colonisation.
2151 – Un accident de transport au spatioport international de Singapour expose des dizaine de milliers de personnes à de la poussière d'élément zéro. L'Alliance entame la construction de la station Arcturus.
2152 – Environ 30% des enfants nés à Singapour après l'accident du spatioport sont atteints de malformations cancéreuses. L'Alliance interstellaire commence son implantation sur la planète Déméter, première colonie extrasolaire.
2155 – L'Alliance occupe les parties opérationnelles de la station Arcturus et y installe son quartier général.
2156 – Certains enfants de Singapour révèlent des capacités télékinésique et télépathiques mineures.
2157 – Des Turiens rencontrent des explorateurs humains. S'ensuit la guerre du Premier contact. Occupation puis libération de la colonie humaine de Shanxi.
2158 – Les Humains découvrent le potentiel de la biotique. Un dépistage international des expositions à l''élément zéro est lancé. Environ 10% des enfants exposés à Singapour manifestent des pouvoirs biotiques plus ou moins prononcés.
2160 – Formation du Parlement de l'Alliance interstellaire.
2165 – Les Humains ouvrent une ambassade sur la Citadelle. Pour montrer leur volonté d'ouverture, les termes "Lune" et "Soleil", trop génériques, sont remplacé respectivement par Séléné et Hélios. Un référendum transhumain rejette catégoriquement tout changement de nom pour la Terre.
2170 – Des esclavagistes butariens attaquent la colonie humaine de Mindoir
2176 – Raid skyllien : des pirates et esclavagistes lancent un assaut massif sur Elysium, capitale Humaine de la Bordure skyllienne.
2177 – Des Dévoreurs massacrent la colonie humaine d'Akuzé.
2178 – En réponse au Raid skyllien, une flotte de l'Alliance extermine une armée d'esclavagistes dans leur base sur la lune de Torfan.
2183 – Le présent.

Manipulation Génétiques :
Au XXIIe siècle, les manipulations génétiques humaines devinrent une pratique courante. Les avancées technologiques furent telles que les riches pouvaient enfin décider des caractéristiques de leurs enfants, pour les rendre forts, intelligents et beaux à l'âge adulte. Dans les zones davantage ouvertes, les formes de vie sur mesure et les animaux améliorés occupaient une place mal définie, entre "objet" et "l'être doué de conscience"
En parcourant des planètes ne présentant qu'une seule forme de vie, les Humain se rendirent compte que la biodiversité unique de la Terre pouvait disparaître si elle était amenée à se croiser pour acquérir des caractéristiques extraterrestres utiles.
Le Loi sur l'héritage génétique Sudham-Wolcott fut alors adoptée par le parlement de l'Alliance interstellaire en 2161. Elle imposait des limitations strictes sur l'utilisation controversée du génie génétique et apportait aux gouvernements un soutien financier pour en exploiter les bienfaits.

La plupart des gouvernements proposent des services de consultations et de soins gratuits pour détecter les maladies génétiques que peuvent transmettre les futurs parents. Cela a permis de réduire la grande majorité de ces maladies de manière drastique, de la mucoviscidose à la myopie. Plus les familles s'y prennent tôt, plus les chances de réussite sont grandes. Bien que le meilleur moyen consiste à travailler en laboratoire sur le zygote fécondé in vitro, l'opération est également possible sur les embryons se développant dans le ventre de leur mère ainsi que sur les adultes (avec cependant un risque accrut de développer des tumeurs en réaction aux traitements)

S'il est légale d'augmenter les capacités naturelle de l'homme, l'ajout de nouvelles compétences est, en revanche, strictement interdit.
Les traitements permettant d'améliorer la force, les réflexes, l'acuité mentale ou l'apparence sont autorisés, mais pas la greffe d'une queue ou la capacité de digestion de la cellulose.
Bien que certaines améliorations génétiques soient intégralement prises en charge pour les recrues militaire de l'Alliance, le citoyen moyen doit payer le prix fort. Par ailleurs, ce processus peut prendre plusieurs années avant d'aboutir pleinement chez un adulte.

Les croisements génétiques entre une espèce non-humaine compatible et un code génétique humain sont illégaux. La création de vies sur mesure est généralement autorisée (surtout si elle sert à la terraformation et les applications médicales), mais le nombre de créature intelligente est fortement régulé et sa création est interdite au sein de l'Alliance interstellaire et du Conseil de la Citadelle.

Le parti Terra Firma :
Terra Firma est un parti politique formé par l'Alliance après la guerre du Premier contact. Il repose sur l'idée que la Terre doit s'affirmer face aux forces extraterrestres, ce qui couvre de nombreuses législations.
Les activités récentes de Terra Firma consistent à s'opposer à une loi imposant l'apprentissage d'une langue extraterrestre au lycée et la une proposition d'augmentation des taxes douanières sur l'importation de produits extraterrestres.
Il a également mené la danse pour rendre un jour férié en mémoire de la fin de la guerre du Premier contact.
Bien qu'initialement créé par les gens de bonne volonté qui craignaient la disparition de la culture humaine sous l'influence des extraterrestres (en faveur de celle des asari particulièrement), Terra Firma est aujourd'hui soutenu par de nombreux patriotes fanatiques et xénophobes.

Station Gagarine ("Tremplin 1")
La station Gagarine est la plus grande station spatiale construite par la main de l'homme.
Cette "sphère de bernal" (un modèle proposé pour la colonisation spatiale comme un habitat à long terme pour des résidents permanents, proposé pour la première fois en 1929 par le scientifique John Desmond Bernal et qui prend la forme d'une coquille creuse de 500 mètres de diamètre rempli d'air, à l'image d'une terre creuse) fut construite au-delà de Pluton à 80 unités astronomiques d'hélios (soit 12 milliards de kilomètres).
Par conséquent, les transports d'homme ou de fret engendrèrent des dépenses incalculables et la station ne tarda pas à devenir un véritable gouffre financier pour les bailleurs de fonds.
Placée en bordure interieure de l'héliopause (limite à partir de laquelle le vent solaire est arrêté par le milieur interstellaire), la station Gagarine devait à l'origine, servir aux tests de nombreux système de pilotage excédant la vitesse de la lumière, théoriquement menés dans l'espace interstellaire. On donna à la station le surnom de "Tremplin 1", puisqu'elle était censée faire office de tremplin pour l'humanité dans son grand saut aux confins de la galaxie. Peu après son inauguration, des ruines Prothéennes furent découvertes sur Mars réduisant l'intérêt de ce projet à néant.
En 2159, après une dizaine d'années sans avoir rapporté le moindre profit malgré les efforts fournis, la Station Gagarine fut revendue pour une bouchée de pain à l'Alliance interstellaire, qui la convertit en un centre de recherches et d'entrainement consacré au phénomène biotique récemment découvert.
En 2169, le Programme Simbio prit fin et Gagarine devint un complexe de recherche générale. Sa localisation si lointaine et son isolation, pourtant volontaire, de l'Extranet attirèrent les recherches les plus dangereuses, particulièrement dans le domaine de l'IA.
"Eliza", la première IA stable de l'humanité sponsorisée par l'Alliance vécut ses premiers instants en tant qu'être doué de conscience en 2172 à bord de Gagarine.
Aujourd'hui, la population permanente de Garagine avoisine les 9000 personnes.
Il a été projeté de déplacer la station afin de la rattacher au barycentre gravitationnellement stable entre Pluton et le relais Charon pour en faire une sorte de porte entre les systèmes d'Hélios et d'Arcturus. Cependant, le coût exorbitant d'une telle opération en a reporté l'exécution pour une durée encore indéterminée…

Organisation Militaire :
L'Alliance interstellaire ne laisse pas d'inquiéter les autres races de la galaxie. Quand les Turiens les rencontrèrent pour la première fois, les forces spatiales humaines étaient totalement inexpérimentées.
Leur impression changea de tout au tout lorsque la Deuxième flotte vint au secours de Shanxi et mit le Turiens en déroute en employant des méthodes inédites.
Les Humains ont fait preuve d'une faculté d'adaptation qui a pris de court les races conciliennes, retranchées depuis des siècles derrière des tactiques et des technologies éprouvées. Nombre de race conciliennes considèrent l'Humanité comme un "géant qui sommeille".
Actuellement, moins de 3% de la population humaine s'engagent dans l'armée, soit un pourcentage très inférieur à celui des autres espèces.
Bien que compétents, les soldats de l'Alliance n'ont ni le professionnalisme des Turiens, ni l'habilité des Asari. Appui au feu, flexibilité et réactivité sont ses principaux atouts. Son infériorité numérique est compensée par de nombreuses unités d'appui (I.V., drones, artillerie, unités de guerre électronique) et des escadres privilégiant la mobilité ainsi que l'initiative individuelle.
Contrairement aux Turiens et aux Krogan dont l'organisation privilégie les frappes massives et la résistance à des attaque analogues, les Humains préfèrent contourner les places fortes pour frapper l'arrière-garde : destruction des unités d'appui, des lignes de ravitaillement et des centres névralgiques.
Isolées, les unités ennemies les plus puissantes finissent par s'étioler
En défense, l'armée de l'Alliance est une force de réaction rapide, fidéle au principe du maréchal Foch : "qui veut tout défendre ne sauve rien". Les garnisons sont utilisées pour la reconnaissance plutôt que pour la défense. Face à un comportement hostile, elles observent l'ennemi à l'aide de drones de reconnaissance mais évitent tout affrontement. Les puissantes flottes humaines stationnées aux points stratégiques, comme la station Arcturus, se trouvent généralement à quelques heures ou quelques jours des colonies sous leu juridiction. Dans l'éventualité d'une attaque, elles peuvent répondre rapidement et avec vigueur.

Le N7 :
L'Alliance utilise des catégories militaro-professionnelles pour désigner le parcours et l'expérience de tous ses membres. Une CMP est composée d'une lettre et d'un chiffre et reflète non le grade, mais le niveau d'aptitude. La lettre indique l'orientation de carrière, tandis que le chiffre correspond à un niveau d'expérience déterminé par les états de service, les notes d'aptitude et les citations. Les lettres utilisées vont de A à Z et les chiffres de 1 à 7.
"N" est la lettre attribuée aux soldats des Forces spéciales.

Jargon Militaire:
A terre/atterrir – Quand un équipage quitte un vaisseau, on dit qu'il est "à tere". L'expression s'utilise indépendamment du type de "terre" sur lequel il débarque, y compris sur les stations spatiales.
Bien pris – Expression employé pour indiquer à un supérieur que son ordre a été bien reçu. Préférable à "bien compris",, jugée relâchée.
Bien reçu – cf. "bien pris".
Chef – L'unification des forces militaires terrestres sous l'égide de l'Alliance a entrainé la nécessité d'une harmonisation linguistique. Ainsi, l'appellation "chef" autrefois réservée aux sergents-chefs est à présent acceptable face à tout officier supérieur à l'instar du "sir" anglais. De même, les possessifs des appellations ("mon capitaine") ont eux aussi été abandonnés.
CME – Contre-mesure électroniques. Le CME englobent toute une variété de procédés destinés à éviter ou tromper les capteurs ennemis. Les techniques les plus courantes sont passives (camouflage) ou active (brouillage).
Commando – Détachement d'un vaisseau envoyé au sol en mission officielle, généralement en zone difficile.
Dotation – Equipement fourni par un corps d'armée à ses troupes.
Interarmées – Organisme ou formation regroupant plusieurs armées différentes (terre, air, marine). Les nouvelles exigences stratégiques du combat spatial ont entrainé une interarmisation quasi-totale des forces humaines. A ne pas confondre avec "interarme" (cf. ci-dessous)
Interarmes – Désigne un corps d'armée, une organisation ou une stratégie regroupant plusieurs "armes" (infanterie, artillerie, etc…) au sein d'une même armée. A ne pas confondre avec "interarmées" (cf. ci-dessus)
Ladar – Light-amplified dectection and ranging (détection et télémétrie par laser). Ce capter actif fournit des informations sur la position et la vitesse des objets distants. Il fonctionne sur le même principe qu'un radar, mais utilise des lasers à la place des ondes radio. Un ladar est suffisamment précis pour pouvoir reconstituer en images les informations récoltées.
OIA – Organisme interarmées, tel que l'état-major de l'Alliance. Cf. également "interarmées"
Passerelle – Poste de commandement stratégique d'un vaisseau. La passerelle est remplie d'écran et autres capteurs qui aident à voir clair dans les situations de combat. La détection des menaces, les mesures anti-incendies, l'évaluation des dégâts et, pour les porte-chasseurs, la tour de contrôle se trouve dans ce point névralgique.
Pont – Le centre de contrôle et de commandement d'un vaisseau.
Rapport de situation – Expression indiquant une demande d'évaluation concise de la situation en cours.
Second – Commandant en second sur un batiment de l'Alliance. Au quotidien, le second est responsable des question administratives et celles concernant l'équipage.
Sécuriser – Prendre le contrôle d'une zone ou d'un point stratégique. L'expression "zone sécurisée" signifie "zone occupée" ; pour l'élimination de la présence ennemie, on parle plutôt de "zone nettoyée".
Stellaire – Citoyen humain ayant passé la majeure partie de sa vie dans l'espace.
Timonier – Membre d'équipage qui pilote un vaisseau. A ne pas confondre avec le terme "barreur", réservé aux vaisseaux de plaisance.

Relations diplomatiques humaines :
L'humanité a rencontré de nombreuses espèces. Si elle n'a connu que peu de guerres, elle n'en demeure pas moins méfiante à leur égard.
Sur le plan politique, l'Alliance est un partenaire commercial pacifique des Turiens. Cela étant, il existe une rivalité latente entre les deux populations depuis la guerre du Premier contact de 2157.
L'Alliance entretient de bonnes relations avec les Asari, bien que beaucoup trouvent les Matriarche trop aristocratiques et excessivement prudentes.
Si les Humains y réfléchissent à deux fois avant de faire aveuglément confiance à un Galarien, les deux races partagent une spontanéité et une insouciance qui font d'elles des alliés naturels face aux conservatismes turien et asari.
Les Krogan n'ont pas de gouvernement structuré. Ils sont généralement considérés comme des criminels potentiels, ce qui n'est d'ailleurs pas pour leur déplaire.
L'Alliance n'a aucun contact formel avec les Quariens. Leur flotte nomade n'est encore jamais passée dans un système peuplé par les Humains.
Les Butarien disputent à l'Alliance le contrôle de la Bordure skylienne. Ils ont rompu leurs traités avec la Citadelle pour s'engager dans un conflit colonial avec les Humains. Si, officiellement aucune guerre n'a été déclaré, ce n'est pas pour autant une situation de paix.
Cerberus is the only hope for the Mankind

phpbb 3.1 themes

Revenir vers « Civilisations de l'espace Concilien »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité